Le yogourt... ou lorsqu'on choisit ce que l'on mange!

2 mai 09 - Voilà des années que je mange du yogourt (ou yaourt) à la tonne (bon! ok! j'exagère peut-être un peu... mais si peu!). Cependant, il contient toujours des ingrédients dont les noms sont... comment dire... imprononçables. De plus, la quantité de sucre ajouté est souvent plutôt élevée et si on le choisi nature, hé bien... disons qu'il est souvent trop acide (ou âcre) à mon goût. Pourtant, je me souviens que ma mère faisait son propre yogourt nature et dieu qu'il était doux et bon. Pourquoi alors celui acheté en épicerie est-il si déplaisant? Bref... afin d'économiser un peu (c'est tout de même rendu assez dispendieux un bon yogourt!) et aussi afin de contrôler un peu plus ce que j'ingère (je suis tannée de tous ces additifs complètement inutiles pour ma santé), il y a 3 mois, j'ai décidé de commencer à faire mon propre yogourt.

Mes premiers essais à la lumière du four se sont avérés plutôt décevants. Bien que je suivais la recette sur le paquet de culture, la texture restait un peu trop liquide et le goût s'approchait sinon dépassait celui du yogourt d'épicerie. Bah! peut-être était-ce le faire que je n'utilisais pas de yaourtière? peut-être que la lumière du four ne fournissait pas suffisamment de chaleur constante pour bien faire proliférer les bactéries? Je suis donc allée chercher une yaourtière à 8 pots individuels et j'ai refait ma recette... mais même résultat! Après avoir appelé ma mère et fait quelques recherches sur le net, j'ai finalement compris qu'il y avait 3 choses qui n'allaient pas dans ma façon de procéder. De un, je n'utilisais pas de lait écrémé en poudre (utile pour la texture), de deux, j'utilisais du lait 2% et de trois, je laissais incuber 10h comme recommandé par les fabricants de la yaourtière et de la levure (d'où le goût âcre). Aujourd'hui, je crois tout simplement qu'un bon yogourt peut aisément être réalisé à la lumière du four... il s'agit d'avoir les bons ingrédient, les bonnes proportions d'ingrédients ainsi que la bonne période d'incubation!

Je vous transmets donc ici mon expérience afin d'obtenir un yogourt crémeux, onctueux et tout doux. Éventuellement, je m'essaierai aux yogourt aromatisés, mais pour l'instant, je trouve utile d'avoir du yogourt nature à portée de main pour faire des marinades et des vinaigrettes.


Yogourt nature tout doux
(donne 1L de yogourt)

Ingrédients
1L de lait 3.25% (très important pour le goût!)
1/3 t. de lait écrémé en poudre (pour la texture)

½ sachet de gélatine neutre (facultatif)
1 sachet de culture bactérienne*
(je n'ai pas encore essayé avec du yogourt déjà fait)


* ATTENTION! il existe plusieurs sortes de cultures bactériennes pour yogourt. Il faut les essayer pour trouver celle que l'on préfère. Ici, j'ai utilisé la Yogourmet "normale" à défaut de pouvoir en trouver d'autres.

N.B. 1. Depuis peu, j'utilise la marque Danisco Yo-Mix... bien que la texture soit un peu moins appétante, le goût surpasse tout! sans compter que la quantité de culture utilisée est beaucoup moindre.


N.B. 2. Prendre note de cette alternative au lait en poudre et à la gélatine

N.B. 3. Prendre note de cette alternative à la yaourtière et au four

--------

Préparation :
- Faire chauffer le lait, le lait écrémé en poudre ainsi que la gélatine dans une casserole à feu très doux jusqu'à ce qu'il atteigne 82°C.
- Retirer du feu et couvrir; laisser refroidir jusqu'à 43°C (pour accélérer le processus, faire tremper le chaudron dans un évier d'eau froide... mais attention! retirer le chaudron lorsque la température atteint 46°C : le temps de sortir la culture, la mesurer et la diluer, le lait aura atteint la bonne température).
- Ajouter 2c. tab de lait tiédi dans la culture bactérienne, bien dissoudre, puis ajouter la culture dissoute au lait tiédi; bien mélanger.
- Faire incuber dans une yaourtière durant 4h (température approximative 40-45°C). Il est aussi possible de faire incuber dans un plat de type CorningWare (avec couvercle) au four, en laissant uniquement la lumière du four allumée. Cette source de chaleur sera suffisante pour favoriser la prolifération des bactéries et permettre la confection du yogourt.
- Aussitôt la période d'incubation écoulée, mettre au réfrigérateur et réfrigérer au moins 4h avant de servir.

C'est peut-être long, mais je crois que ça en vaut la peine! J'espère vous avoir donné le goût de vous essayer!

NOTE 1 : si vous décidez de prolonger la période d'incubation, sachez que plus elle sera longue, plus le yogourt deviendra sablonneux (grumeleux) et acide.




______________________________________

6 commentaires:

cammu a dit...

J'ai la même yaourtière que toi. Je l'adore.
Après plusieurs essais, autant nature que parfumés, j'en suis venue à avoir la recette qui me convient parfaitement.

Pour un yaourt nature sucrée, j'utilise 1L de lait 3.25% un sachetde culture de yogourt et 60 g de sucre vanillé maison. Rien de plus, rien de moins.

LoVo a dit...

Ah! tu vois... moi je rajoute le sucre vanillé juste avant de la manger et je le trouve tout aussi délicieux (je dois avouer que le yogourt à la vanille est mon préféré!). L'avantage c'est que je peux utiliser le yogourt nature pour cuisiner par la suite.

Ce que j'aimerais plutôt tester c'est d'ajouter des arômes comme café, fraise, pêche etc...

Fée des bois a dit...

Merci Lovo pour ces informations !

Je me souviens que le yogourt maison était beaucoup plus doux que celui acheté à l'épicerie mais mes derniers essais... avaient été infructueux. J'avais laissé tomber car je croyais que le problème provenait du lait (avec tout ce qui est ajouté dedans maintenant). Tu me redonnes le goût d'essayer de nouveau.

Merci !!!

LoVo a dit...

En fait Fée, le problème vient surtout de la quantité de matière grasse dans le lait. J'ai commencé avec du 2% et lorsqu'on m'a dit d'utiliser du 3.25% à la place, j'ai vu tout de suite la différence au niveau du goût.

À force de vouloir éliminer toute matière grasse de notre alimentation, on finit par oublier que des fois, ça en prend! et pas seulement pour le goût! ;-)

mario1360 a dit...

dans votre technique vous mentionnez ''gélatine'' mais dans votre liste d'ingrédients vous ne le mentionnez pas, je suis perplèxe.

LoVo a dit...

Oups! oubli de ma part... c'est que la gélatine n'est pas obligatoire. Tout dépendant de la culture bactérienne que vous utilisez, elle peut améliorer la texture. Je rectifie ma liste d'ingrédients. Merci!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...