Les amis...

17 avril 2011 -
Avant hier, mon conjoint m'arrive avec un sac en papier et me dit : "Tiens! c'est F qui t'envoie ça... ils vont venir souper samedi!" Ah! ok!... mais qu'est-ce? J'ouvre le sac et je découvre trois petits paquets : 2 steaks d'épaule et de la viande hachée d'orignal ainsi que de la pointe de surlonge de chevreuil. Wow! "Mais c'est quoi l'affaire? j'suis supposée savoir comment apprêter ça moi?" "Ben... lui, sait pas pantoute quoi faire avec!" qu'il me dit "Il a pensé que tu serais davantage en mesure de faire quelque chose de bon avec!" mais je soupçonne mon chum de lui avoir dit "Hey! viens souper à'maison, ma blonde va te préparer ça!" Haaaaaa! ces hommes!

Alors voilà à quoi servent les amis... toutefois, dans ma grande ignorance de la viande sauvage, je n'ai pas tergiversé longtemps : "Heuuu! mom? tu ne saurais pas par hasard comment apprêter de la viande d'orignal et de chevreuil?" "Bien sûr ma grande!" qu'elle me dit... et la voilà qui sort son livre de recettes, telle une sorcière des temps modernes, et me donne le tout. Je dois dire qu'enfant, j'ai souvent mangé des viandes inusitées à la maison : porc-épic, marmotte, loup... ma mère demeure donc ma référence première dans ce domaine. Aujourd'hui, j'ai parfois la nostalgie de ces temps de variété, mais comme je ne chasse pas, rares se font les occasions d'avoir de ces viandes sauvages sous la main.

J'ai donc préparé les trois viandes de trois façons, question de bien goûter la viande dans différents contextes: les steaks d'orignal ont été marinés dans une marinade au vin rouge, la viande hachée a été préparée en boulettes dans une sauce tomate et le chevreuil a été préparé en brochette. J'ai dû faire un choix judicieux puisque, des quatre personnes autour de la table, chacune a eu un faible pour une recette différente. Je n'ai malheureusement pas pris de photo, car tout a disparu très vite. Mais je vais tout de même publier la recette que j'ai appréciée le plus : la brochette de pointe de surlonge de chevreuil. D'une simplicité enfantine, pour peu que vous lui laissiez le temps de mariner!


Brochette de pointe de surlonge de chevreuil
1 à 2 personnes

5 morceaux de pointe de surlonge de chevreuil
huile d'olive extra-vierge première pression
1 c. tab de sauce Worcestershire
1 c. thé de thym séché
¼ c. thé de paprika fumé
poivre en grain (une dizaine de grains)
1 oignon

-----------

- Dans un plant étroit, déposer les morceaux de viande et couvrir d'huile (1 à 2t.)
- Ajouter les autres ingrédients à l'exception de l'oignon et bien mélanger
- Laisser mariner au moins 10h en prenant soin de mélanger le tout 2 à 3 fois durant cette période, car l'huile d'olive fige au réfrigérateur
- Mettre la viande en brochette en alternance avec des morceaux d'oignon
- Cuire à feu très vif sur le BBQ jusqu'à la cuisson désirée.

Version imprimable ici

______________________

3 commentaires:

Madame Anne a dit...

Oh!! que c'est comique.....! Tu pourras jeter un oeil dans mon blogue, j,ai une recette de pain de viande à l'orignal qui est super bonne, avec du bacon et des saucisses dedans..... mon père est chasseur alors moi avec je me creuse les méninges pour trouver des idées! ;))

Madame Anne a dit...

tiens, voici le lien ;)

http://madameanneauxfourneaux.blogspot.com/2011/01/petits-pains-de-gibier-au-bacon.html

cela dit, ta recette a l,air super intéressante, je la note aussi ;)

LoVo a dit...

Super! merci pour l'idée! ça a l'air vraiment bon!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...