Quand de l'un, on extrait l'autre...

6 juillet 2009 - Voilà maintenant quelques mois que je fabrique mon propre yogourt. Encore légèrement insatisfaite de mes essais, le yogourt étant encore un peu trop acidulé à mon goût, j'essaie donc une autre marque de culture bactérienne. Wow! au niveau goût, vraiment super! mais dieu que la texture n'est pas apétante... vraiment trop visqueuse! Comme à ce premier essais je n'avais pas mis assez de lait en poudre, je me dis que c'est peut-être la raison de cette texture bizarre. Je recommence donc avec les bonnes quantités de lait en poudre, mais rien n'y fait. Comme on m'avait également parlé que la marque de lait pouvait jouer un rôle, dans un troisième essais, je change donc de marque pour une dont les procédés sont supposés être moins dommageable pour les protéines du lait. Mais niet! toujours le même résultat. Vraiment décevant! Toujours est-il que je me ramasse avec une quantité incroyable de yogourt immangeable à cause d'une texture qui ne passe tout simplement pas. Que faire?

Hé bien! C'est tout simple! Si jamais vous avez des restants de yogourt maison que vous voulez passer, ou encore que, tout comme moi, vous avez manqué votre recette, prenez du coton-fromage (un bon 6 plis) que vous allez étendre sur le fond d'une passoire et vous y versez votre yogourt. Laissez égoutter environ 6 heures en ramenant régulièrement le yogourt des parois au centre afin de permettre un meilleur drainage (aux heures environ). Vous obtiendrez ainsi une sorte de crème sûre faible en gras dont vous pourrez vous servir en version sucrée, comme en version salée.

Pour les amateurs de yogourt grec, faites écouler votre yogourt maison moins longtemps. C'est le retrait du lactosérum, ou petit lait, qui rend le yogourt plus épais et crémeux.


De mon côté, je vous offre cette petite recette version salée...


Tzatziki légère

(donne environ 1t)

Ingrédients
1.5 L de yogourt nature maison
1 concombre libanais (biologique de préférence)
2 à 3 gousses d'ail
sel de céleri


------------

- Faire égoutter son yogourt durant environ 6h (ou jusqu'à la texture désirée)
- Transférer dans un plat et bien fouetter pour homogénéiser la texture
- Râper le concombre avec la peau à l'aide d'une râpe fine et bien l'essorer à l'aide d'un linge et de papier absorbant; l'incorporer au yogourt égoutté
- Presser l'ail dans le mélange (ou si vous n'avez pas de presse-ail, hachez le très fin)
- Saler au goût à l'aide du sel de céleri
- Laisser reposer 24h avant de déguster, question que les goûts s'amalgament.

4 commentaires:

cammu a dit...

LoVo,
je n'utilise plus de lait en poudre pour faire mes yaourts, je prends du lait 3.25%, le sachet de culture et je fais incuber 10h.
:)

LoVo a dit...

Justement... j'ai essayé cette façon de faire et je trouve le yaourt vraiment, mais vraiment trop acide pour moi... c'est pour ça que j'utilise le lait en poudre ;-)

cammu a dit...

Peut importe la façon qu'on le prépare, il s'agit de trouver celle qui convient le mieux à nos papilles pas vrai? C'est tellement meilleur fait maison. Pis, c'est pas bien bien compliqué à faire en plus.
:)

Marthe a dit...

J'ai vu à la télé une cuisinière qui a testé des yaourtières et elle disait que plus le temps d'incubation est long, plus le yogourt sera acidulé! Elle préconise une incubation de 4 heures! Je l'ai pas encore essayé, mais je vais le faire!

Personnellement j'utilise le lait 3.25%, le lait en poudre, et de la gélatine sans saveur (pis des cultures bactériennes bien sûr!). Et ça donne une texture crémeuse! Me reste à tester 4 heures au lieu de 6, que je fait habituellement.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...