Lentement, mais sûrement... ou les bons côtés de la mijoteuse!

27 mars 08 - Wow! ça fait un mois déjà que je n'ai rien publié... vraiment désolée! Faut dire qu'avec la recherche de travail, les petits contrats "on the side" et les chiens, j'ai été plutôt débordée. Mais voilà... je me reprends.

La fin de semaine dernière, j'ai reçu un cadeau d'anniversaire... en avance! mes parents étant trop empressés de me l'offrir. Une mijoteuse de 7 pintes. À vrai dire, je ne me suis pas reconnue dans ma réaction initiale, n'étant pas super enthousiaste de recevoir un gros bidule de cuisine que je ne savais où ranger et je m'en veux d'avoir réagit comme je l'ai fait, car je sais que j'ai blessé mes parents. Ce qui m'a pris? Je n'en ai aucune idée... j'ai réagi exactement comme une vilaine petite enfant gâtée, faisant la moue devant un cadeau qu'elle ne veut pas. Je m'en veux! je m'en veux! je m'en veux! J'ai pourtant toujours clamé haut et fort qu'un cadeau, c'est quelque chose qui est supposé venir du cœur et que si la personne n'est pas capable d'apprécier l'attention qu'on lui porte en lui offrant un petit quelque chose qui n'est pas nécessairement ce à quoi elle s'attendait, peut-être qu'elle ne vaut pas la peine qu'on se fende en 4 pour lui offrir quelque chose! Pas que je m'attendisse à quelque chose, bien au contraire... je ne m'attendais à aucun cadeau! Hé! bien voilà... une belle claque à mon intégrité. Je tiens donc à rendre également des excuses publiques à mes parents... ce ne sont pas les valeurs avec lesquelles j'ai grandi et ce ne sont pas des valeurs que je tiens à perdre non plus.

C'est comique comment la vie sait poser de petites épreuves pour nous faire rendre compte de choses simples, mais combien importantes... et voilà une de ses leçons que je ne suis pas près d'oublier.

Alors, pour me réconcilier avec ledit engin, j'ai décidé de l'essayer. Après avoir lu quelques recettes dédiées aux mijoteuses et ne trouvant pas de recettes que je pouvais faire sans qu'il ne me manque d'ingrédients (quoi de plus frustrant que de vouloir réaliser une recette et devoir aller au marché uniquement parce qu'il nous manque 1 ou 2 choses!!!), j'ai donc décidé d'improviser... au diable les premiers essais contrôlés. Je me lance tête la première, sans filet! Et je dois dire... l'essai est plutôt réussi. Il manque encore un petit quelque chose selon moi, mais comme tous ceux qui y ont goûté ont apprécié (même ceux qui ne mangent pas d'olives noires), j'ai décidé de vous l'offrir telle quelle. Alors, voici mon premier essai de mijoteuse (et probablement pas le dernier non plus!). L'avantage de ce bidule c'est vraiment "lentement, mais sûrement!"

En passant, si jamais vous l'essayez, j'aimerais bien avoir vos commentaires pour pouvoir l'ajuster!



Poulet aux Olives
donne environ 6 portions















 

Ingrédients
6 gros pilons de poulet (chapons)
1 oignons émincé gros
1L de tomates étuvées maison
1/3t. de madère blanc
½ de boîte d'olives noires tranchées
2 c tab de câpres
1 c. tab de tapenade maison (pourrait probablement être facultatif)
3 c. tab de vinaigre de Xeres
3 grosses gousses d'ail pressées
1 c. tab d'origan
1 c. thé de piment d'Alep en flocons (pourrait être remplacé par du ancho rojo)
2 feuilles de laurier
1 c. tab de sucre blanc (pourrait être remplacé par des carottes)
sel / poivre

------------------------
- Mettre tous les ingrédients humides dans le fond de la mijoteuse et bien mélanger;
- Faire dorer les oignons légèrement dans un peu d'huile d'olive, puis les transférer dans la mijoteuse;
- Faire caraméliser la viande (sans peau) dans l'huile des oignons, puis déposer le tout au sein du jus dans la mijoteuse;
- Saupoudrer le tout de l'origan, du piment du sel et du poivre.
- Fermer le couvercle et mettre à "low" pour 8h.

Servir sur un lit de riz basmati...

Version imprimable ici

2 commentaires:

cammu a dit...

J'avais goûté à quelque chose de similaire, la recette provenait du forum de Fleur de Lys. J'avais beaucoup aimé.
:)

Loura a dit...

Well said.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...