À défaut de l'orange dans le bas de Noël...

24 déc 08 -Voilà le temps des fêtes arrivé. Si ce n'était pas de mon conjoint qui m'a pété une crise hier pour une pacotille, tout serait parfait cette année. Mais qu'à cela ne tienne, la joie que procure la confection de cadeaux l'emportera bien... et cette année, quelle bonne idée que d'offrir une orange, une tradition qui s'est perdue avec l'accélération des moyens de transport et l'ouverture des marchés exotiques; l'orange a été, pour ainsi dire, banalisée. Alors pourquoi ne pas revenir quelques décennies en arrière et réinventer la roue ? C'est Cammu qui m'en a donné l'idée il y a environ 2 mois alors qu'elle publiait une recette de pâte de fruit à l'orange. Dieu que j'avais hâte à la fin décembre pour concocter cette petite merveille! Nous voilà donc rendu et voici le résultat...

Des gemmes d'orange... seul commentaire à ajouter à cette recette, c'est qu'à plus ou moins long terme, la pâte mouille le sucre cristallisé qui fini par fondre et laisser tout pogné en un motton (et oui Cammu j'ai respecté les proportions!). Alors pour remédié à ce petit inconvénient j'ai tout d'abord pensé à enrober chaque morceau de chocolat. Orange et chocolat... un pur délice! Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre voici ce que je vous suggère :
--------------
1 tablette (100g) de chocolat noir 85% (ou votre préféré)
un peu de crème
1 c. thé de sirop de maïs
de la poudre de cacao

- Faire fondre le chocolat accompagné d'un peu de crème (env. 1 c. tab) et du sirop de maïs dans un bain mari (personnellement, j'utilise un petit cul-de-poule flottant dans un chaudron d'eau chaude, mais pas bouillante!). Vous obtiendrez alors probablement une pâte non homogène et pas du tout apétante. Il suffit de rajouter un peu plus de crème que vous aurez préalablement réchauffée au micro-onde (env. 10 seconde) ; l'ajouter peu à peu au chocolat fondu jusqu'à ce que vous obteniez une consistance lisse, mais épaisse.
- Enrober chaque morceau de pâte individuellement et déposer sur un papier ciré (ou parchemin).
- Mettre au frais jusqu'à ce que le chocolat ai durci.
- Retirer du papier ciré et enrober de poudre de cacao.

Voilà maintenant vos truffes à l'orange prêtes à être dégustées.

--------------

Toutefois, j'aime également la beauté du sucre cristallisé et de la couleur vibrante de ces petits cubes orangés. Voici donc ce que je vous suggère alors... faites-leur faire un petit tour au déshydrateur jusqu'à ce que l'extérieur forme une pellicule à peine gommante (env. 12 h pour moi). Laissez refroidir et roulez-les ensuite dans le sucre cristallisé et voilà! Vous pourrez offrir ces petits bijoux sans avoir peur de voir vos amis recevoir un motton orangé tout agglutiné...

Joyeuses Fêtes à tous!

1 commentaire:

cammu a dit...

Mince!
C'est domage pour le sucre qui s'absorbe dans la pâte. Je ne saurais trop te dire comment fire pour éviter ça. N'empêche, tu as trouvé une très bonne idée pour contourner le problème.
Un très joyeux Noël.
:)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...